Pendant l’effort

Boire de l’eau régulièrement

L’organisme élimine énormément d’eau pendant l’exercice, principalement par la transpiration. Il est donc important de se réhydrater pendant l’effort afin de compenser ces pertes. Boire de l’eau permet également d’acheminer les nutriments aux sites d’utilisation et d’éliminer les toxines accumulées pendant l’effort dans les cellules musculaires.

S’il n’est pas nécessaire de boire de l’eau lors d’un effort inférieur à 30 minutes, cela devient obligatoire passé ce délai. Il est même recommandé de boire sans attendre la sensation de soif pour les efforts supérieurs à une heure. Ce conseil est d’autant plus important si l’effort se déroule par temps chaud et/ou humide car la quantité d’eau éliminée par l’organisme est alors plus importante.

Au cours de l’effort, il est conseillé de boire de l’eau souvent et en petites quantités plutôt que tout en une fois. Cette eau peut contenir des sucres si l’activité dure plus d’une heure, voire un peu de sel, si l’activité se prolonge plus de 3h, pour pallier les pertes de sodium et éviter les crampes.

 

Savoir dire stop

Lors de la pratique d’un sport, il peut être très grisant de repousser ses limites et voir jusqu’où l’on peut aller. Si ce sentiment peut être excitant, il convient de faire attention et de rester à l’écoute de son corps.

Il est donc important de commencer tout exercice progressivement et de ralentir le rythme, voire même s’arrêter, si des douleurs apparaissent. En cas de douleurs importantes ou récurrentes, consulter un médecin peut s’avérer judicieux.

Si la pratique de l’activité se fait de façon régulière, penser à bien se reposer entre chaque session afin de ne pas risquer de se blesser la fois suivante.